Clichés 2018 ... Retour Accueil

Clichés 2017

Clichés 2016

Clichés 2015

Clichés 2014

Clichés jusqu'à 2013 inclus

Les autres clichés un peu plus anciens se trouvent sur la page Clichés avec compact Canon A70.

Les clichés du Soleil pris au jour-le-jour, ainsi que les archives sont sur les pages réservées au Soleil.

Sur la page des téléchargements se trouvent un bon nombre de mes images sous forme de diaporamas-films et de fonds d'écrans.

L'ordre chronologique des évènements va du plus récent au plus ancien.


Ngc3628 (galaxie du Hamburger) 19 avril 2018

Annoncée par Meteoblue comme une belle nuit pour l'observation, la soirée de ce jeudi n'a pas tenu les promesses de Meteoblue. La nuit devait être stable et transparente, eh bien ce fût tout le contraire. Une turbulence très forte (les étoiles scintillaient au zénith, j'ai rarement vu cela), due je pense à un vent de très basse altitude venant de l'ouest, alors que le courant principal en altitude venait lui du nord-est. En plus le ciel était laiteux, très peu transparent. Qu'à cela ne tienne... j'avais sorti le matériel dans l'après-midi, je n'allais pas le remballer sans imager la cible prévue.
Cette cible était Ngc3628 dans le Lion. C'est une galaxie spirale vue par la tranche, faisant partie du Triplet du Lion, mais avec une magnitude surfacique faible. J'ai donc commencé à imager avec la caméra planétaire Asi224mc en poses courtes. Le temps de 3 secondes par pose est le temps que j'utilise habituellement sur les objets du ciel profond. Mais je me suis aperçu que ce temps était un peu trop court vu le ciel faiblement transparent. J'ai donc augmenté le temps de pose à 10 secondes, et là consternation...
En plus de la turbulence forte qui faisait danser les étoiles sur l'écran, j'avais des étoiles allongées ! J'ai vérifié ma mise en station, mais cette dernière était parfaite. En regardant bien le déplacement des étoiles pendant la pose je me suis rendu compte, qu'en plus de l'erreur périodique de la monture, j'avais des déplacements erratiques.
J'ai donc continué avec des poses courtes de 3 secondes, tant pis, on verra bien au traitement. J'avais engrangé plus de 2600 poses, ce qui faisait plus de 2 heures de pose totale.
C'est à la fin de la séance que j'ai enfin compris ce qui était à l'origine de ces déplacements erratiques: c'était le trop bon équilibrage du télescopes sur l'axe de déclinaison. Cela engendrait un petit va-et-vient de la couronne dentée entre les dents de la vis-sans-fin de déclinaison. Il va falloir que la prochaine fois je déséquilibre légèrement le tube et surtout que je refasse le réglage du jeu de l'ensemble Dec et AD (en AD il y a aussi du jeu, et pour ne pas avoir ce va-et-vient il faut également déséquilibrer légèrement l'ensemble télescope-contrepoids).
Voici donc l'image de Ngc3628, avec malheureusement trop peu de poses. Du coup il y a un manque flagrant de signal, dû également à la faible magnitude surfacique de cette galaxie. J'ai laissé volontairement le fond de ciel assez clair, car cela reflète bien les conditions de ciel laiteux.

Conditions de prises de vues et traitements: Newton 150/750, caméra planétaire Zwo Asi224mc, moins de 2000 poses retenues sur 2600, DeepSkyStacker (addition), PixInsightLE (retrait de gradient pour éliminer l'electroluminescence) et Gimp (cosmétique):